/Compte-rendu : Semi-Marathon de Toulouse
semi_toulouse_2017_team_fin

Compte-rendu : Semi-Marathon de Toulouse

Aujourd’hui je ne vais pas te parler de triathlon. De temps en temps, je me permettrais de faire des focus sur d’autres disciplines. Et ce coup-ci, c’est sur la course à pied, plus précisément le semi-marathon.

Dimanche 22 octobre, j’ai bouclé mon premier semi. Après 10 mois de pratique de la course à pied, l’heure est venue de se tester sur des distances dites « classiques ». Cette saison, j’ai pris le départ de quelques courses 100% run mais j’ai attendu un peu avant de courir ses mythiques 21,1km et j’ai choisi le Semi-Marathon de Toulouse pour me lancer ce défi.

semi_toulouse_2017_team_fin

Des baskets, des bières et des copains

Vendredi soir, direction la gare pour rejoindre les 5 potes de la team. On embarque dans le TGV direction Toulouse où on avait loué un petit Airbnb. Finalement, on s’est juste servi du prétexte de la course pour passer un weekend à la cool entre potes, avec un peu moins de bières que d’habitude, quand même.

Samedi, on profite de quelques éclaircies pour récupérer les dossards et le pack place du Capitole. Rien de fou, juste un teeshirt et une crème. Mais bon, pour 25€, on va pas faire trop les fines bouches. On est dans la moyenne basse en terme de tarif pour une course de ce type en centre ville. Bon au final, on a notre bout de papier à mettre sur le teeshirt, c’est le principal. On retourne à l’appart et gros chill tout le samedi.

 

Un départ chaotique

Je crois que c’est le mot. Je ne te parle pas de mon départ de la course, mais du pré-départ. Une fois que le bus nous dépose devant le lieu de départ, on remarque un énorme attroupement. Après 2 minutes, on comprend qu’un SAS de sécurité à été mis en place pour fouiller tous les sacs. Sachant que 4 courses prennent le départ (10k, semi, marathon et relais), plus de 13000 personnes étaient attendues. Après 30 min, on commence à s’impatienter. Surtout que le 10k partait à 8h30 et qu’à cette heure-ci, beaucoup étaient encore dans la foule et derrière nous. Bon enfin bref, le départ du 10k repoussé de 25 min. Notre départ initialement prévu à 8h50 est lui aussi décalé à 9h05. Juste le temps de déposer les sacs aux consignes et faire quelques foulées d’échauffement qu’on décide de rejoindre le départ. Et là, pas de SAS sur le semi. Un peu dégouté, sachant que je suis super mal placé..

Le départ est donné et.. ça part pas vite. Beaucoup de monde, des rues étroites et impossible de créer des espaces. Le premier kilomètre à se faire en slalom entre les coureurs sans les faire tomber (c’est mieux).

2ème kilomètre, les rues s’élargissent tout juste. Mais pas le temps de regarder le paysage, on essaie de se frayer un chemin au travers de tous ces runners aux tee-shirts les plus colorés les uns que les autres. Un épileptiques aurait fait une crise à coup sûr !

3ème kilomètre, enfin, les espaces se sont créés et je peux commencer à exprimer tout mon talent. Oups, je m’enflamme, enfin, je commence à me mettre à mon rythme de croisière.

 

Ca déroule dans la foule

4ème kilomètre, je me cale à 4.40. C’est mon allure souple que je tiens sans soucis sur mes 10k, donc d’après mes calculs, je me dis que ça peut passer sur le double.

Du 5ème au 15ème, ça déroule super bien. Je passe mon temps à doubler sans trop me faire doubler. Le parcours dans le centre ville est plutôt agréable, assez roulant et sans trop de pièges. Après avoir vu le tracé sur Strava à la fin, on s’est rendu compte qu’il y’avait un peu plus de 200m de dénivelé lissé sur tout le parcours, mais ça c’est quasiment pas fait ressentir.

Vers le 10ème kilomètre, au détour d’un ravito, j’échange quelques mots avec le runner à ma gauche. Puis finalement, on se rend compte que nos allures sont sensiblement similaires. Je partage donc avec Pierre un bout de chemin ensemble. On parle un peut, on rigole et s’amuse avec les enfants sur le bord de la route. Il me dit de le lâcher 5km plus loin, un petit coup de moins bien l’empêchait de tenir le rythme. Je reste donc sur mes bases de 4.35-4.40 bien dans mes baskets, en essayant de profiter de la visite.

 

Le retour de Pierrot

Alors qu’on approche à la fin du Semi-Marathon de Toulouse et de la place du Capitole, une main au fesses me surprend au 17ème kilo.  C’est Pierrot qui est back in game. Ca me reboost bien et on en profite pour relancer un peu l’allure. Je viens en plus de comprendre que je pouvais faire un Sub 1h40, ce qui est pas dégueu dégueu pour une première sur la distance.

De plus en plus de monde est amassé sur les bords des routes. Les pavés remplacent le bitume, je regarde la montre, on est au 20ème. Un kilomètre cent interminables ! On aperçoit la place du Capitole mais au dernier moment on tourne à l’opposé. On tient au mental, mais les jambes tournent encore.

 

Finisher en 1h39

Je franchis la ligne d’arrivé en semi sprint. Pas besoin d’accélérer plus, pas de place à récupérer, personne devant moi, ni derrière. 1h40.45 affiché sur la ligne. Mais d’après mes calculs, j’ai passé la ligne de départ au moins 1 minute après le départ réel.

On récupère la jolie médaille, on prend une bouteille d’eau et une petite compote avant d’aller directement récupérer ses affaires aux consignes. C’est à ce moment là que ça se gâte. Pour faire bref, presque une heure pour mettre la main sur les sacs, tout juste empaqueté dans une couverture de survie. Je ne vais pas plus taper sur l’orga, elle a assez ramassé sur Facebook…

 

Et au final, je pointe à la 482 places sur 3000 en 1h39.31. Un bon temps référence, qui sera amélioré sans soucis dès le prochain.
Pour le moment, pas de prochain semi de prévu. Mais l’idée est de prendre le départ à un ou deux format semi avant mars prochain pour boucler cette phase de course à pied sereinement.

Merci aux bénévoles et au public pour leur bonne humeur et les encouragements. Merci aux copains de la team pour ce super weekend. A refaire très vite !

Passionné de sport et de nouvelles technologies, je partage avec toi sur ce blog mon quotidien de triathlète débutant. #swimbikerun #running 21 ans / Bordeaux